Jusqu'à présent​.​.​.

by Quitter Kobe

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5 EUR  or more

     

1.
04:49
2.
04:15
3.
03:06
4.
5.
02:55
6.
04:30

about

QK 13

credits

released February 15, 2014

tags

license

all rights reserved

about

Quitter Kobe France

De Brest à Liverpool, d'Osaka à Kobe, il n'y a qu'un pas allègrement franchi, une frontière enjambée.
C'est ainsi que naît cette musique, entre introspection et rêverie.

POUR LE VOYAGEUR IMMOBILE : QUITTER KOBE !

contact / help

Contact Quitter Kobe

Streaming and
Download help

Track Name: Avec toi
Jusqu'à présent tu n'as pas démérité.
Donner à voir, créer du souvenir, combattre l'oubli et recommencer. Chaque jour tu m’emmènes avec toi.

Soigne ta gauche, soigne ta droite, laisse les autres se faire amocher.
Parcourir les villes, les explorer, chaque jour tu m’emmènes avec toi.

Soigne ton souffle et nos souvenirs, soigne les mots et notre avenir.
Être là pour veiller sur l'autre, chaque jour tu m’emmènes avec toi.

Fends la bise, dès l'aube, jusqu'à l'aube...

Aujourd'hui tu m'as laissé les clefs, je suis dans le noir, je fouille mes souvenirs.
Combattre l'oubli et recommencer, chaque jour je t’emmène avec moi.

Soigne ta gauche, soigne ta droite, laisse les autres se faire amocher.
Parcourir les villes, les explorer, chaque jour je t’emmène avec moi.

Soigne ton souffle et nos souvenirs, soigne les mots et notre avenir.
Être là pour veiller sur l'autre, chaque jour je t’emmène avec moi.

Fends la bise, dès l'aube, jusqu'à l'aube...
Track Name: Une vision
Écouter la pluie, le vent. Se recueillir longtemps.
Et je suis parvenu jusqu'à ce vieux pont suspendu.
Et je me suis vu tendre la main à l'inconnu.

Je n'ai plus d'ambition, examen de conscience sans émotion.
Peu de gens ont pu la voir démêlée. J'ai pris le temps, je suis paré.
Il n'y a plus de saison, à chaque journée son oraison.
Il me reste une vision. Elle me laisse atteindre l'au-delà.

Écouter ce battement. Est-ce la pluie, le vent ?
Il n'y a plus de saison, à chaque journée son oraison.
Il me reste une vision. Elle me laisse atteindre l'au-delà.
Track Name: Le grimoire
J'ai égaré le grimoire, embrassé le comptoir, refait toute l'histoire.
Il faut me croire, je crois ?

Où es-tu ? Les hasards t'ont emporté.
Finalement il fait déjà jour. Ne plus exister...

J'ai retourné le miroir, ouvert ce drôle de tiroir,
éclairé à nouveau cette surface.
T'es complètement dingue.

Une histoire de grimoire. Ça tourne mal et tu as mal.

J'ai retrouvé le trottoir, le chemin de ma mémoire,
un petit semblant d'espoir, du moins je crois...

Une histoire de grimoire.
Rentrer tard, bien trop tard. Super tard.
Track Name: Entouré de plastique
Mécanique quantique, des corps faméliques, hiver atomique entouré de plastique.
Et on reste planté là pendant qu'ils vont crever là-bas.

Cette mécanique est fantastique, la biodynamique, un monde acoustique entouré de plastique.
Et on fait de grands discours, tous les jours où il faut bien cacher l'amour.

Planning programmatique, un champ magnétique, une fontaine magique, entourée de plastique.
Et tous les jours, larmes d'amour.
Et tous les jours, larmes d'amour.
Track Name: Si tu es...
Si tu es fou, on est tous fous.
Lorsque tu es soûl, viens donc chez moi dormir.

Si tu es doux, elle te trouve mou, comme un bout'chou, t'as pas le courage de la fuir.

On est doux, on est tous fous, des joujoux.
Maintenant il faut rôtir.

On est doux, on est tous fous, des joujoux.
Y a-t-il un moment pour guérir ?
Track Name: Des enfers
Plus loin de la terre. Plus près des mystères.
Rêver tard sur la mer. Trouver son phare sur cette mer.
Prendre le temps de naviguer, sur les vagues on peut décoller.
Prendre le temps de contempler, le bleu, le ciel, cette carte bien usée.


Plus loin de la terre. Plus près des enfers.
Il est tard sur la mer. J'ai le cafard, je me perds.
Prendre le temps de naviguer, à vue, au su de l'inconnu.
Prendre le temps de bien goûter les larmes salées qu'on a fait couler.

Plus loin de la terre. Plus près des enfers.
Plus loin de la terre. Plus près des enfers.
Prendre le temps de m'oublier quelque part entre deux rochers.
Prendre le temps de s'effacer,
un ciel, une mère...