Quitte ou double

by Quitter Kobe

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €6 EUR  or more

     

1.
2.
05:11
3.
02:48
4.
04:05
5.
02:18
6.
05:43
7.
8.
03:18
9.
10.
05:28
11.
03:35

about

QK 15

credits

released April 13, 2016

Artwork : QK
Photos : Volkan Olmez (bas), Jacob Walti (haut)

tags

license

all rights reserved

about

Quitter Kobe France

De Brest à Liverpool, d'Osaka à Kobe, il n'y a qu'un pas allègrement franchi, une frontière enjambée.
C'est ainsi que naît cette musique, entre introspection et rêverie.

POUR LE VOYAGEUR IMMOBILE : QUITTER KOBE !

contact / help

Contact Quitter Kobe

Streaming and
Download help

Track Name: Of whom so dear
Of whom so dear
The name to hear
Illumines with a Glow
As intimate -- as fugitive
As Sunset on the snow --
Track Name: Nova
Tu passes l'hiver accroché à un rêve, recueillir les perles,
tu prêches la bonne nouvelle.
Regarde la mer nettoyer son domaine, fouiller l'épave,
Nova devenue naine.

Tu passes l'hiver suspendu à un rêve, entretenir la flamme, les nuits semblent éternelles.
Regarde la neige effacer toutes nouvelles, plus une trace, c'est la raison qui chancelle.

Passé l'hiver, t'as oublié le rêve, rémanence,
souvenirs résiduels.
Regarde ce corps, il y manque des orteils, les cœurs dégelés serviront de chandelles.

Facile ici de trouver le sommeil.
Plus tu y penses, plus ça semble naturel.
Regarde la mer nettoyer son domaine.
Regarde ce corps, il y manque des orteils.
Track Name: And then
Take my hand,
I know where
you want
to take me
and you know where
I want you
to put your hand,
in my hair,
on my neck,
and there, and there...
Track Name: Phénomène
C'est un étrange phénomène dont je prends acte.
Aussitôt que tu t'annonces, je me contracte,
j'suis plus d'attaque, je m'sens patraque, vraiment patraque.

Et à chaque fois que tu descends de ton nuage, je cours, je vole, je papillonne, je suis en nage.
C'est un naufrage, un vrai carnage, c'est bien dommage, vraiment dommage.


C'est un étrange phénomène dont je prends acte.
Aussitôt que je m'annonce tu me sembles patraque,
pas trop d'attaque, vraiment pas d'attaque.

Et à chaque fois que je me rends dans les parages,
tu cours, tu voles, tu papillonnes.
Quel drôle d'usage !

Ça sent l'orage, c'est bien dommage, vraiment dommage, vraiment dommage...
Track Name: Ce soleil
Est-il vrai que toi mon cœur, tu crains mes humeurs ?
Est-il vrai que toi mon cœur ,tu perds ta candeur ?

Aujourd'hui le vent souffle, il bourdonne à mes oreilles.
Aujourd'hui le vent souffle, et je veille sur ton sommeil.
Ce sommeil, à nul autre pareil, ce sommeil.


Est- il vrai que mes pleurs ne te touchent pas mon cœur ?
Est-il vrai que mes peurs déclenchent ta fureur ?

Aujourd'hui à contre jour, je me moque du soleil.
Aujourd'hui comme tous les jours, il fait mal ce soleil.
Ce soleil, à nul autre pareil, ce soleil.

Il est vrai que tu effleures parfois en moi le meilleur.
Il est vrai qu'il n'est plus l'heure de compter nos erreurs.

Aujourd'hui, même à bout de souffle,
je n'ai pas besoin de sommeil.
Aujourd'hui, comme tous les jours, je te protège du soleil,
du soleil, à nul autre pareil, ce soleil.
Track Name: Entouré de plastique
Mécanique quantique, des corps faméliques,
hiver atomique entouré de plastique.
Et on reste plantés là, pendant qu'ils vont crever là-bas.

Cette mécanique est fantastique, la biodynamique,
un monde acoustique, entouré de plastique.
Et on fait de grand discours, tous les jours
où il faut bien cacher l'amour.

Planning programmatique, un champ magnétique,
une fontaine magique, entourée de plastique.
Et tous les jours, larmes d'amour.
Et tous les jours, larmes d'amour.


Dans le noir on nous laisse crever, dans le noir...
Track Name: Ma palette
Accepter le flux de la vie, l'accompagner aussi.
Lumière, tu es multiple, tu rends veine ma palette.
Lumière, tu es multiple, tu rends veine ma palette.
Track Name: How happy is the little stone
How happy is the little Stone
That rambles in the Road alone,
And doesn't care about Careers
And Exigencies never fears --
Whose Coat of elemental Brown
A passing Universe put on,
And independent as the Sun
Associates or glows alone,
Fulfilling absolute Decree
In casual simplicity --
Track Name: La tempête
Aujourd'hui ça sent le souffre, ça tangue fort.
T'as bien du mal à respirer, c'est trop d'efforts.

Les plans échafaudés n'ont pas aboutis, tes pieds sont glacés,
ton esprit engourdi.
Répondez-moi, répondez-moi alors.
Comment est-ce possible d'accepter ce sort ?
Et si par miracle cette tempête se calmait,
Prendrais-tu le temps de rêver, de rêver ?

Aujourd'hui ça sent le souffre, ça tangue fort.
T'as bien du mal à respirer, c'est trop d'efforts.

Les villages en fumée, les villes englouties,
la tempête a pris de l'ampleur.
Les histoires oubliées, les âmes rabougries,
la tempête a pris de l'ampleur.

La tempête a pris de l'ampleur et a soumis ta vie à ses humeurs.
La tempête a pris de l'ampleur, tu bois la tasse, t'as peur
et tu cries alors :
« C'est difficile de naviguer encore.
Quand tu te joues de moi, de mes efforts.
Quand tu joues avec moi, avec mon corps.
Quand tu me jettes à terre, me laisses pour mort. »

Les histoires oubliées, les vierges assoupies : tout cela, c'est bien gentil !
Les victoires consommées, les corps endoloris : tu vois, c'est pas joli, joli
Encore

T'en veux encore ? Une mise à mort
Track Name: Dansez
Les premières feuilles sont tombées.
Le soleil est bas, loin l'été.
Je suis étrangement calme devant ce paysage.
Une lumière orange révèle tout sur son passage.

Plus de prière, plus de présage, il n'y a plus de message.


Maintenant, j'ai envie de danser
tu as envie de danser
il a envie de danser
nous avons envie de danser
vous avez envie de danser
ils ont envie de danser